URGENT : LE MUSEE A BANDERA A BESOIN DE NOUS….

Rédigé par Corsica Diaspora le Lundi 12 Mars 2012 à 16:31



Le Musée A BANDERA situé à Ajaccio connaît des difficultés. Il a besoin de notre soutien.
Pour répondre à ces difficultés, l’association qui gère le musée doit augmenter le nombre de ses adhérents afin de pourvoir y compris envisager de déménager car il est devenu absolument nécessaire pour la survie du Musée de développer le nombre d’entrées et pour cela il faudrait qu’il s’installe dans un endroit plus facile d'accès pour les touristes.


URGENT : LE MUSEE A BANDERA A BESOIN DE NOUS….
Ce Musée est le seul en Corse qui retrace toute l'histoire de la Corse de la préhistoire à la seconde guerre mondiale. Ce serait dommage de  laisser mourir un tel outil de pédagogie et de mémoire.

L’association a la possibilité d'organiser des conférences et peut aussi louer un grand nombre d'expositions.

URGENT : LE MUSEE A BANDERA A BESOIN DE NOUS….
Depuis plus de trente ans au service de la mémoire de la Corse et du patrimoine…

L’association A BANDERA, Société d’histoire Corse-Méditerranée, est née le 3 février 1979 de la bonne volonté de quelques passionnés.
A son origine, cette association a pour objet statutaire d’assurer le développement de la recherche sur l’histoire militaire de la Corse et la diffusion du fruit de ses recherches au moyen de conférences et d’expositions avec à terme la création d’un musée et d’expositions temporaires portant sur ces sujets.

Trente ans d’existence ont permis à A BANDERA non seulement de répondre à ses objectifs initiaux mais également  d’élargir à partir de 1988 son domaine d’intervention à l’ensemble de l’histoire et d’acquérir dans ce domaine une expérience qui, au fil des années, lui ont permis de multiplier les actions, les succès et de gagner une notoriété exceptionnelle.


LE MUSEE

Ouvert le 28 mars 1988, il constitue une clé pour la découverte ou l’approfondissement de l’histoire de la Corse.

Derrière la magnifique fresque polychrome de la façade représentant les figures illustres de Sampiero Corso, Pasquale Paoli et Faustina Gaffori, on découvre une rétrospective de l’histoire tourmentée de la Corse : quarante siècles retracés, des origines à la période contemporaine.
A Bandera valorise dans le cadre de cette nouvelle présentation l’expérience acquise au fil de la cinquantaine d’expositions qu’elle a réalisée sur tous les aspects de l’histoire de la Corse.

La fréquentation annuelle en 2008 s’est située à presque 5500 visiteurs qui sont essentiellement des touristes (presque 80%), qu’ils aient été en groupes organisés sous la conduite de guides (35 groupes pour la saison touristique 2008), ou visiteurs individuels férus d’histoire et simples curieux désireux de découvrir l’histoire de la Corse (la grande majorité).
On peut estimer à environ 25% le pourcentage d’étrangers dans l’ensemble de cette fréquentation touristique du musée qui suit celle de la saison, avec une forte augmentation notamment pendant les mois de juillet, août et septembre.
Près de 600 scolaires et enseignants (35 groupes) ont visité le musée au cours de l’année écoulée. Tous ont bénéficié d’une visite guidée par une bénévole de l’association, avec remise au professeur à l’issue de la visite d’un document pédagogique pour l’exploitation  en classe des acquis de la visite.

S’il s’agit quasi exclusivement d’élèves d’Ajaccio et sa région, ils peuvent aussi venir d’autres régions de Corse (Porto Vecchio ou Cargèse), ou même du continent, voire de l’étranger (un groupe de 30 élèves polonais).
En données corrigées (l’année scolaire étant plus courte que l’année civile) la fréquentation scolaire du musée se situe à 15% des visites. Les nombreux témoignages laissés dans le « livre d’or » (à la libre vue et disposition de tous), sont autant de preuves de la satisfaction des visiteurs à l’issue de leur découverte du musée.

Comme le soulignent de très nombreuses appréciations, le musée A Bandera constitue une initiation à l’âme et à la culture corses à travers l’évocation du passé de l’île et de la mémoire des Corses

URGENT : LE MUSEE A BANDERA A BESOIN DE NOUS….

UN INSTRUMENT PEDAGOGIQUE DE QUALITE

Une équipe de permanents s’occupe de la vitrine de l’association, véritable base arrière, épaulant une équipe d’actifs et de bénévoles : de l’inventaire aux archives, des dossiers administratifs aux contingences techniques, la section Musée constitue une équipe forte et évolutive.

Au travers d’une collection exceptionnelle par sa qualité et sa diversité d’objets, de gravures, monnaies, documents, cartes, diaporamas, maquettes présentés en situation grâce au travail de ses permanents et de ses bénévoles constitués en groupes de travail – « les sections A Bandera » - A Bandera réussit le tour de force d’intéresser un très large public depuis les scolaires jusqu’aux touristes en passant par les chercheurs et les collectionneurs.

LES EXPOSITIONS

Lors d’expositions sur l’histoire de la Corse et des Corses, toutes les phases de réalisation nécessitent la participation des bénévoles, du choix des documents iconographiques et des supports jusque la rédaction des textes d’accompagnement et leur mise en forme et en place.

Depuis la création de l’association on compte plus de cinquante réalisations : des invasions barbaresques à l’histoire des Iles Sanguinaires en passant par Pasquale Paoli les Premier et Second Empires, les deux guerres mondiales, les bandits corses, l’armée d’Afrique, l’histoire des Femmes Corses, ou l’hommage au Général Jean-Charles Abbatucci, sans oublier Napoléon Bonaparte avec l’exposition « Sur les Traces de Napoléon Bonaparte en Méditerranée », des expositions ont été réactualisées, il s’agit de « La Corse et l’Histoire », Jean Nicoli. Une nouvelle création, «  la guerre de 1914/1918 en cartes postales » est venue enrichir le fonds documentaire de A Bandera.

Ces expositions sont souvent exposées « in situ », comme par exemple « La Femme Corse à travers l’Histoire ». Ces expositions sont amenées à être prêtées et exposées dans de multiples communes, parfois même en dehors de la Corse.

URGENT : LE MUSEE A BANDERA A BESOIN DE NOUS….
EVOCATIONS HISTORIQUES

La section « véhicules » (M. V. C. G.) pratique la restauration et la  collection de véhicules civils et militaires anciens. Le groupe dispose à Campo dell’Oro d’un grand atelier de réparation et de remise en condition des engins, où sont passés de nombreux véhicules qui souvent arrivent à l’état d’épaves : camion Citroën U 23, Dodges, plusieurs jeeps, GMC, char AMX, 5 blindés half-track, motos, Spa…

Les véhicules sortent à l’occasion de week-ends ou d’expositions, ou, plus particulièrement, lors du désormais célèbre Convoi du Souvenir, spectacle d’évocation historique réunissant pour un défilé véhicules et équipages en tenues d’époque, sur le thème de l’insurrection, de la libération de la Corse, reconquête 44/45, (comme le Convoi du Souvenir en septembre 1993 en présence du Président de la République), ainsi que tous les 14 juillet à Ajaccio, et le 60ème anniversaire de la libération de la Corse en septembre 2003.

Dans le cadre du 65ème anniversaire de la libération de la Corse, A Bandera  a organisé du 6 au 9 septembre 2008 la venue à Ajaccio de plus de 270 véhicules militaires d’époque et le séjour pendant la même période de 550 personnes venus de toute la France et même de l’étranger (beaucoup de participants ont prolongé leur séjour en corse bien au-delà des quatre jours prévus pour la manifestation).

Cette action a développé trois temps forts :

1)  le 7 septembre cinq convois de 50 ou plus véhicules militaires d’époque sont partis d’Ajaccio vers respectivement Bastia, Calvi, Porto, Porto-Vecchio, et le tour du Pays Ajaccio (CAPA).

2) Le 8 septembre à partir de 17 heures au Palais des Congrès évocation de l’histoire de la Libération avec des historiens locaux.

3) Le défilé de l’ensemble des véhicules participant le 9 septembre à Ajaccio.

Cette manifestation d’ampleur régionale sera l’occasion pour A Bandera de médiatiser largement une vérité historique trop longtemps ignorée, y compris des historiens, hors de l’île : Ajaccio fut la première ville de France et la Corse le premier département français libérés.

A travers toutes ces évocations historiques, A Bandera rend également hommage aux « poilus » de 14/18 mais aussi aux anciens combattants d’Indochine et d’Algérie.
Des expositions thématiques suivent ces évènements créant « l’histoire vivante » ou « histoire dans la rue » deux concepts propres à A Bandera.

A travers toutes ses actions et réalisations, A Bandera continue à accomplir année après année son devoir de mémoire au service de la Corse.

POUR CONNAITRE L'ACTUALITE DE A BANDERA, VISITEZ SON BLOG : http://abandera.blogspot.com/

POUR TOUT CONTACT OU POUR ADHERER : http://www.musee-abandera.fr/Contacts

Email : histoirecorse@wanadoo.fr

Tél : + 33 (0)4 95 51 07 34