Le 3 décembre dernier, Corsica Diaspora était à Marseille

Rédigé par Corsica Diaspora le Mardi 17 Décembre 2013 à 11:32



A l’occasion de « Marseille-Provence, Capitale Européenne de la Culture », l’association Corsica Diaspora a organisé une manifestation au palais du Pharo, gracieusement mis à disposition par la Communauté d’agglomération Marseille-Provence Métropole.
Le Dr Edmond Simeoni, président de Corsica Diaspora a souhaité la bienvenue aux participants en présence de Pierre-François Poli qui représentait en sa qualité de directeur de cabinet, le président de Marseille-Provence Métropole, Eugène Caselli.


Le programme s’est déroulé en quatre temps : une table ronde pour ouvrir, puis la présentation d’associations qui en Corse et à Marseille portent des activités liées au domaine de la santé, la présentation de l’annuaire des Corses du Monde sur Internet et enfin la projection du magnifique documentaire d’Albert Saladini : « Une réserve, des hommes. Quel avenir pour Scandola ? »

Le 3 décembre dernier, Corsica Diaspora était à Marseille
Les intervenants ont débattu sur la base de trois thèmes qui leur étaient proposés par Jacques Mattei de Corsica Diaspora :
  • Economie et entreprenariat, les filières
  • Les enjeux de la formation (L’Université et sa Fondation)
  • Le rôle de la Diaspora
En tribune sont intervenus :
  • Ghjuvan’Carlu Simeoni (Directeur des Investissements de Femu Qui)
  • Thierry Casanova (Directeur du Centre d’Economie Rurale de Gestion de Corse( CERGC),
  • Jean-Baptiste Calendini (Directeur de Cabinet du Président de l’Université)
  • Vannina Bernard-Leoni (Directrice de la Fondation de l’Université de Corse)
  • Sébastien Simoni (Campusplex, Editeur d'Application de Internet)
  • Philippe Meynier, Président de l’Organisme de Sélection de la Race Ovine Corse
  • Jean Grazi (Président de la Fédération des groupements corses de Marseille)
  • José lapina (Président de l’Amicale des Corses et Amis de la Corse)
Les principaux points soulevés :
 
M. Jean GRAZI propose que les Amicales mettent en place dès l’an prochain une aide matérielle à destination des entreprises corses.
 
M. José LAPINA, constate que l’amélioration des transports et des systèmes de communication a sensiblement modifié les liens entre la Corse et sa diaspora, et  que le rapport entre les Corses et les Amicales ont évolué. Jusqu’à présent il a été très difficile d’instaurer des passerelles entre la diaspora et les acteurs économiques insulaires.



 

Ghjuvan’Carlu SIMEONI estime que créer son entreprise en Corse est un acte militant. FEMU QUI, connu pour ses activités de soutien à la création d’entreprises, a réussi son pari et étend aujourd’hui son action au soutien au développement d’entreprises corses exportatrices et aux opérations de transmission d’entreprises. Certaines sociétés corses, fortes de leurs succès commerciaux, vont maintenant s’implanter sur le continent et à l’étranger. Ces entreprises nécessitent d’être accompagnées dans leur démarche. L’entreprenariat est présent en Corse ; les capitaux financiers également. Il faudrait diminuer les contraintes administratives, techniques, fiscales et faciliter les initiatives privées.

Ghjuvan'Carlu Simeoni (Femu Qui)
Ghjuvan'Carlu Simeoni (Femu Qui)
Sébastien SIMONI co-fondateur de CAMPUSPLEX est un pionnier sur le marché francophone de la gestion de contenu numérique. Campusplex exporte via des revendeurs à l’étranger, sans connaître de difficulté particulière du fait de son siège en Corse. Insulaire, la Corse a été un territoire précurseur dans l’utilisation de l’outil internet, qui participe à son développement en facilitant les échanges. Son marché intérieur faible contraint néanmoins très vite à rechercher des clients à l’extérieur, d’où l’intérêt de créer et de développer un réseau relationnel efficace entre les corses de l’île et la diaspora.
 
Jean-Baptiste CALENDINI voit l’Université de Corse comme un lieu où convergent les compétences pour établir de nécessaires prospectives. La Corse doit actuellement assumer de nombreux défis, l’université doit apporter une vision analytique et prospective de ces évolutions dans tous les domaines de la société. L’enjeu est de former des esprits capables de s’intégrer rapidement dans le monde du travail, en alliant études généralistes et professionnalisation adaptée au contexte.

Jean-Baptiste Calendini (Université de Corse)
Jean-Baptiste Calendini (Université de Corse)
Vanina BERNARD-LEONI anime la Fondation de l’Université de Corse qui a pour vocation de fédérer les différents acteurs pour accompagner le développement économique et social et permettre ce lien nécessaire entre l’Université et le monde économique. L’esprit d’entreprise est à développer chez nos étudiants pour retrouver la confiance économique, en assumant la part de risque inhérente. La Fondation permet la rencontre entre chefs d’entreprise qui témoignent de leur parcours et les étudiants qui souhaitent s’y engager.

Vannina Bernard-Leoni (Fondation de l'Uniersité)
Vannina Bernard-Leoni (Fondation de l'Uniersité)
Philippe MEYNIER expose le déclin de la filière ovine en Corse, passée de 680 éleveurs et 160000 brebis en 2000 à 340 éleveurs et 87000 brebis en 2013. L’élevage ovin est frappé de plein fouet par l’épizootie de la fièvre catarrhale (160 élevages touchés par la maladie), ce qui met en cause sa pérennisation en termes de volumes produits. L’activité doit surmonter des difficultés structurelles : accession au foncier difficile, pénibilité du travail, rémunération insuffisante, surcoût des aliments pour le bétail, charges élevées et incertitudes conjoncturelles. L’actuelle politique agricole européenne est destinée à réguler la production alors qu’en Corse on cherche à la développer. La pérennisation des bergers dépendra de la commercialisation d’un produit identitaire de qualité à forte valeur ajoutée. Aujourd’hui il faut rendre possible ce qui est nécessaire.

Thierry CASANOVA, évoque le paradoxe entre deux agricultures présentes en Corse, l’une exportatrice (viticulture, agrumes…), l’autre plus traditionnelle et liée au pastoralisme. L’agriculture est un levier fondamental du développement, en tant que source de fixation de la population rurale et acteur de redynamisation et d’aménagement du territoire. Le métier agricole évolue : combinant aménagement du territoire, production agricole et offre touristique, la pluriactivité est à encourager.

Thierry Casanova (CERGC)
Thierry Casanova (CERGC)
Le débat qui suivit avec la salle fut riche avec de nombreuses interventions de grande qualité notamment celles de Daniel GENTHIALON, qui agit pour le développement de la filière bois en Corse, Henri PARSI, qui voudrait améliorer les échanges commerciaux entre la Corse et le Continent, Jacques PANTALONI, souhaite améliorer les capacités des acteurs insulaires notamment dans les domaines de l’énergie, du tourisme, en sollicitant les compétences présentes ailleurs…beaucoup souhaitent valoriser les initiatives positives et développer le réseau de Corsica Diaspora pour faciliter ces échanges.




2 - PRESENTATION DES ASSOCIATIONS PARTENAIRES
 Les associations liées à l’animation de réseaux d’entraide ont besoin de fonds pour soutenir les familles corses des patients hospitalisés sur le Continent, souvent des enfants:

  •  Un toit pour mes parents
L’association UN TOIT POUR MES PARENTS, loi 1901, a été créée en 1990 par le LIONS Club Marseille Maguelonne et a pour objectif d’héberger les familles d’enfants  hospitalisés dans les hôpitaux de Marseille pour des affections  souvent graves (leucémies, cancer, malformations d’organes).
L’association peut héberger des familles accompagnantes de malades adultes si des appartements sont disponibles.
L’association possède 8 appartements T1, T2, dans le même immeuble, situé à proximité de la Timone, entièrement équipés : coin cuisine avec réfrigérateur, four à micro-ondes, plaque chauffante, vaisselle, couverts, un couchage pour 2 ou 4 personnes avec draps et couvertures, tv.
Les appartements sont situés 38 rue Sainte Baume 13010 Marseille. Contacts : Docteur Jean Dominique BATTESTI, Président : 04.42.83.24.67
Dr Jean Dominique BATTESTI "Un toit pour mes parents"
Dr Jean Dominique BATTESTI "Un toit pour mes parents"

  • Inseme
INSEME présentée par Laetitia Cucchi vous donne toutes les information indispensables à votre déplacement sur le continent pour raison médicale et vous met en relation avec les personnes qui vivent sur le continent et qui vous proposent leur aide.
Sur le site Internet vous pouvez consulter le Projet de Charte qu'INSEME propose aux partenaires institutionnels, privés et associatifs pour apporter une réponse globale à la problématique des déplacements sur le continent pour raison médicale, et pour que l’insularité ne soit plus vécue comme une seconde injustice qui vient s’ajouter à celle de la maladie. http://www.inseme.org/
Laetitia Cucchi "Inseme"
Laetitia Cucchi "Inseme"

  • la Marie Do
L’association LA MARIE DO vise à collecter des fonds qui sont utilisés en Corse à travers des appels à projets menés en partenariat avec l’Agence régionale de la Santé. http://www.lamariedo.com/
 L’association agit, dans la plus grande transparence, dans 4 directions :
Financer des projets de Recherche menés par les équipes labellisées de l’Institut Paoli-Calmettes, de La Timone de Marseille et Castelluccio à Ajaccio)
Apporter des soutiens financiers aux malades et à leur famille.
Financer des d’équipements médicaux pour les hôpitaux de la région.
Participer au développement d’une meilleure information sur la prévention, le dépistage, les infos utiles…
 
  • Un Jour La Vie
Cette association sous l’impulsion de Laurent Demola organise des challenges sportifs et des activités culturelles afin de récolter des fonds qui sont ensuite reversés au profit d’associations telles que celles présentées ci-dessus. http://www.unjourlavie.fr/




3 - QUEL AVENIR POUR LA RESERVE DE SCANDOLA ?
 
La diffusion du documentaire de M. Albert SALADINI en présence de M. Jean Marie DOMINICI responsable de la réserve du Parc Naturel de Corse a eu un franc succès, mérité de par sa qualité mais aussi en raison de l’importance de l’enjeu évoqué.
Le film met en images non seulement les trésors de notre patrimoine naturel, mais aussi les dangers qui pèsent sur lui et donc notre responsabilité vis-à-vis des générations futures. Le travail extraordinaire accompli par les agents de la réserve depuis 30 ans, véritable sacerdoce au regard du peu de moyens dont ils disposent pour préserver la beauté de ce site et sa remarquable biodiversité, ne suffisent plus :
Seulement 5 agents, sous la responsabilité du Parc Naturel Régional de Corse, et 280.000 euros de budget de fonctionnement. Or, le label Unesco de ce joyau de la nature l’a valorisé à un tel point, que son attrait est désormais un danger pour lui, de par la surfréquentation qui l’affecte. Des dizaines de milliers de personnes se rendent quotidiennement dans la réserve, le va et vient incessant des navires, des scooters des mers et autres engins à moteur, les mouillages non autorisés, le non-respect des règles, le braconnage, le dérangement de la faune, fragilisent la réserve en l’absence de moyen de régulation des visites et de renfort des contrôles. Les pouvoirs politiques doivent être sensibilisés à cette absolue nécessité de protéger ce patrimoine naturel remarquable et de ne jamais prélever au-delà de la nécessité pour vivre.
 
 

De nombreux scientifiques ont éclairé le débat....
  • le Professeur Nardo Vincente- Directeur du Centre d’océanographie Paul Ricard , aux Embiez.
  • L e professeur Boudouresque, de  l’Université de Marseiile Luminy ; ancien président du Comité scientifique de la Réserve de Scandola
  • Mr Marc Verlaque, océanographe et algologue de renommée mondiale,
  • Le Professeur Richiez-Battesti, de l’université d’Aix Marseille, président du Comité scientifique de la Réserve de Scandola

Compte-rendu : Magali Gozzi et Jacques Mattei - Photos : © Pierre Murati

Nos remerciements les plus sincères pour le soutien de la compagnie AIR CORSICA :  http://www.aircorsica.com/

Pour nous écrire : contact@corsicadiapora.com

Pour vous inscrire à l'annuaire des Corses du Monde spécialement créé par CAMPUSPLEX  http://www.campusplex.org/   pour Corsica Diaspora : http://minu.me/bk41

Et bien entendu, notre site Internet : http://www.corsicadiaspora.com/