La démarche

Rédigé par Jacques Mattei le Jeudi 12 Janvier 2012 à 09:30



Il est important, pour une société affaiblie comme l’a été la société corse depuis des décennies, de renforcer son identité sans pour autant la figer dans l’isolement. Bien au contraire, il faut que cette identité se confronte avec l’extérieur pour accéder à des opportunités et des ressources, jusque là, négligées.
L’ouverture, c’est un fait établi, est devenu indispensable à la Corse et la Diaspora ainsi que les amis de la Corse peuvent permettre de l’impulser dans un contexte «Ami».


avec monsieur Luis Fortuno, Gouverneur de Puerto Rico
avec monsieur Luis Fortuno, Gouverneur de Puerto Rico
 

 


1. Le potentiel de la relation

Il faut promouvoir une approche novatrice dans la relation entre la Corse d’une part et la diaspora et les amis de la Corse d’autre part.


Cette approche novatrice doit se traduire par une expression partagée donnant la parole, de manière équitable, équilibrée et sereine à toutes les parties, pour la présentation d’expériences et d’opportunités concrètes pouvant aussi alimenter la mise en place d’échanges réalistes.

 
2. Le cadre de référence

Ces échanges doivent mettre l’accent sur l’intérêt, pour la Corse :

- d’attacher le plus grand soin à son environnement et à son patrimoine culturel,
- de s’ouvrir à l’échange, en Europe, en Méditerranée, mais aussi au-delà,
- enfin, de faire de son identité un des atouts majeurs de son identification.
 

3. La grille de lecture
Il est important de renforcer l’identité mais certainement pas en la sclérosant, bien au contraire, il faut que cette identité aille au contact de l’extérieur. C’est à ce prix que nous serons capables de mieux nous préparer à affronter les défis auxquels nous soumettent le présent et l’avenir, défis que le développement des nouvelles technologies ne nous permet plus d’ignorer.

4. La relation aux institutions

Pour toutes les raisons précédemment évoquées, la démarche de mise en relation de la Diaspora et de la société corse revêt un enjeu de premier plan. Cet enjeu ne pourra toutefois être reconnu qu’à condition que les promoteurs de la démarche s’appliquent à développer des contacts structurés avec les institutions de la Corse.

5. Objectifs, moyens et services

L’association « Corsica Diaspora et Amis de la Corse » a initié le recensement en Corse et ailleurs des personnes concernées par la démarche dans le but de formaliser une base de données internationales comprenant un fichier « contacts » et un fichier « ressources ».

L’association s’est dotée d’outils spécifiques comme par exemple , site Web, newsletters, réseaux sociaux, visant à la fois à faire connaître l’association et ses activités mais aussi à être un espace virtuel de rencontre, de connaissance, d’expressions, de diffusion.

La priorité est donnée à la rencontre, la réflexion, l’expression et la diffusion de l’information. Il est tout aussi important de promouvoir la prise de contact, y compris avec des corses résidant très loin de l’Europe (Etats-Unis, Amérique Latine, Asie,…)

 



Hè propiu primurosu, per una sucetà indebulita cum’ella hè stata a sucetà corsa da tanti dicennii, di rinfurzà a so identità senza macaru rinchjudela in l’isulamentu. Anzi, ci vole ch’ella si cunfronti cù l’esteru st’identità da pudè accede à oppurtunità è risorse tralasciate sin’à oghje.

L’apertura, hè un fattu siguru, hè diventata indispensevule à a Corsica è à a diaspora innu cuntestu fraternu

 

1.       U putenziale di a rilazione.

Ci vole à prumove un accostu nuvatore in a rilazione trà a Corsica, d’una parte, è l’amichi di a Corsica d’un’ antra parte.

 

Si deve traduce st’accostu nuvatore da una spressione sparta chì dessi a parolla, di modu equitativu, equilibrata è serena à tutte e parte, per presentà sperienze è opportunità cuncrete apite à alimentà dinù a messa in ballu di scambii realisti.

 

2.       U quatru di riferenza
A devenu incalcà, sti scambii, nant’à l’interessu per a Corsica :

-                      Di purtà a più gran cura à u so ambiante è à u so patrimoniu culturale,

-                      D’apresi à u scambiu, in Auropa, in u Mediterraniu è ancu aldilà.

 

3.       A griglia di lettura
Impreme propiu di rinfurzà l’identità ma senza mai aggrancalla, invece, ci vole ch’ella s’appetti à u fora. Hè solu cusì chè no seremu capaci à appruntacci à e sfide sottumesseci da u presente è da l’avvene è chì ùn si ponu più schisà quant’hè maiò u sviluppu di e nuvelle tennulugie.

 

4.       A rilazione cù e istituzioni
Per via di tutte e cagioni sopra presentate, a dimarchja di messa in rilazione trà a diaspora è a sucetà corsa ritaglia un inghjocu maiò. Macaru, serà solu ricunnisciutu st’inghjocu