Fédération des Groupements Corses de Marseille

Rédigé par Corsica Diaspora le Mercredi 3 Décembre 2014 à 10:04



Cette Fédération, très active est présidée par Jean Grazi, constamment sur la brèche tandis que Jean Dal Coletto, avec son équipe, est la cheville ouvrière de l'institution. Ils ont organisé une rencontre à Allauch le 29 novembre 2014, dont le Maire été malheureusement empêché par un deuil. Jean Tomasini, son adjoint, était chargé de l'accueil et de la gestion de l’événement, ce dont il s'est acquitté chaleureusement et avec efficacité.


Le public particulièrement nombreux et réactif à répondu à l'invitation des organisateurs.
La diversité des thèmes abordés -l'environnement dans l'île et ses déviances, la violence et la non-violence- avec des personnalités de choix comme Monsieur Bucchini Dominique, Président de l’Assemblée de Corse, Monsieur Ghjonga, Conseiller exécutif, Président de l’Office de l’environnement de la Corse, et leur extrême actualité ont manifestement intéressé la population.Une soirée culturelle avec les Muvrini a clôturé cette manifestation fraternelle.

Le concours des grands connaisseurs de la Méditerranée que sont le Professeur Nardo Vicente, Jean-Marie Dominici, Conservateur de Scandola ou encore Messieurs Saladini –journaliste- et Boisset, cinéaste sous-marin, a enrichi le débat avec la présence de surcroît de la journaliste Madame Constanty, de Jean-Charles Adami et de Jean-François Bernardini et son groupe « I Muvrini » dont l’engagement dans la « non-violence » est essentiel pour notre Pays, indépendamment de leur aura culturelle internationale. J'ai moi-même participé aux débats.

J’ai la certitude comme vous tous que les Corses, dans la diversité respectable de leurs opinions et où qu’ils se trouvent, doivent en permanence se rencontrer, échanger, puisque l’île est leur passion commune. Corsica Diaspora continuera à le faire avec vous naturellement et avec toutes les autres associations. En effet, la corse arrive à un moment important de son histoire et il est essentiel que la Diaspora, compte tenu de sa force, de sa représentativité, de ses ressources, participe, avec les moyens de son choix, à l’élaboration puis à la réalisation de la nouvelle politique insulaire.

Comment certains peuvent-ils encore douter du vif intérêt que la Diaspora porte à la situation de la Corse et de sa volonté de s'impliquer dans la recherche de solutions? Dans la période décisive que traverse notre île, il serait incompréhensible que la "Diaspora des Corses et Amis de la Corse" ne soit pas associée à la réflexion collective. Pour bien la connaitre, et sous toutes les latitudes, je sais l'immense capital de ressources et plus encore l'attachement inconditionnel à la Corse dont elle dispose. Le moment est venu de travailler ensemble, avec toutes les associations Corses, naturellement de l'hexagone mais aussi du monde. Notre peuple sera le seul bénéficiaire de cet engagement.

Comment certains peuvent-ils encore douter du vif intérêt que la Diaspora porte à la situation de la Corse et de sa volonté de s'impliquer dans la recherche de solutions? Dans la période décisive que traverse notre île, il serait incompréhensible que la "Diaspora des Corses et Amis de la Corse" ne soit pas associée à la réflexion collective. Pour bien la connaitre, et sous toutes les latitudes, je sais l'immense capital de ressources et plus encore l'attachement inconditionnel à la Corse dont elle dispose. Le moment est venu de travailler ensemble, avec toutes les associations Corses, naturellement de l'hexagone mais aussi du monde. Notre peuple sera le seul bénéficiaire de cet engagement.