1000 indivinelle à bisticci è parafanfule...

Rédigé par Corsica Diaspora le Mercredi 7 Août 2013 à 17:00



Devinettes et jeux de mots à buzzeffu !

Di 2006 cun : "Ci hè da ride", po in 2010 cun : "Rise è tambate", Ghjiseppu Turchini avia digià cunsacratu duie opere à l’umorisimu nustrale. Sempre sfruttendu e risorse di a mecanica ridancia, eccuvi ch’ellu publicheghja avà un antru titulu : Mille mille !


1000 indivinelle à bisticci è parafanfule...
Ma invece i primi libri adupravanu a forma tradiziunale orale regina di u stalvatoghju, st’ultimu opus palesa una sesta originale : si tratta d’una sunta di mille induvinelle in dumande/risposte induv’è l’autore prova à scavà e virtualità di a materia linguistica ella stessa. Bisticci, ghjochi di parolle, motti, pruverbii sviati, cacciate è altre contrapete venenu à vesticà duminii nancu veri svirginati è pruvacci chì a lingua corsa ridonda di putenziale à tempu propiu è universale. 
U scopu seria di fà dui colpi d’un solu : sbillicà un suppulu u lettore è purtà una petra di più à l’edifichera di una cultura plurale, bracanata è viva più ch’è mai.

Chì ci hè di più stortu ch’è u palu d’i ceci ?
A Torra d’i pisi.

Cumu u chjamanu u baby-foot in Turchia ?
L’ottumanu.


Ghjiseppu Turchini
Ghjiseppu Turchini
En 2006 avec : Ci hè da ride, puis en 2010 avec : Rise è tambate, Ghjiseppu Turchini avait déjà consacré deux œuvres à l’humour insulaire. Continuant à exploiter la veine de la mécanique burlesque le voilà qu’il publie aujourd’hui un nouveau titre : Mille mille !
Mais tandis que les premiers ouvrages se présentaient sous la forme souveraine de l’anecdote orale traditionnelle, ce dernier opus révèle une structure originale : il s’agit d’une somme de mille devinettes en questions/réponses où l’auteur s’essaie à exploiter les virtualités de la matière linguistique elle-même. Calembours, jeux de mots, saillies, proverbes détournés, trouvailles et autres contrepèteries concourent à explorer des domaines jusque-là non encore véritablement déflorés et nous prouver que la langue corse regorge de potentiel, à la fois propre et universel.
Le but recherché étant de faire d’une pierre deux coups : dérider autant que possible le lecteur et porter une pierre de plus à l’édification d’une culture plurielle, bigarrée et plus que jamais vivante.

EN VENTE DANS LES POINTS PRESSE ET DANS LES BONNES LIBRAIRIES
(Prix : 8 euros)
aux éditions ALBIANA : http://ick.li/58LVNu

"Ci hè da ride" et "Rise è tambate" précédemment publiés aux éditions Albiana